Marketing digital, applications mobiles, geekerie et cie.

Projets perso

Et aussi

Publié il y a 9 années

Un crime ordinaire, la révélation…

Le 1er juin était lancé un teasing sur : un crime ordinaire.com. Le 15 juin, la révélation est tombée, on sait maintenant qui se cache derrière cette campagne, il s’agit de la Fondation 30 millions d’amis.

Pour faire suite aux 2 premiers visuels d’un homme Pierre et une femme Karine, empreints de remords qui disait : « Je ne sais pas ce qui m’a pris, pourtant elle m’aimait. » et « 8 ans de vie commune, et tellement de complicité, pourtant je n’ai pas hésité. », 2 nouveaux visuels ont vu le jour. Ceux de Cooky et Sasha, un chien et un chat… abandonnés qui répondent à leur « maitre », Je ne sais pas ce qui lui à pris, pourtant je l’aimais » et « 8 ans de vie commune, et tellement de complicité, pourtant elle n’a pas hésité… ».

La Fondation 30 millions d’amis a lancé cette campagne dans le but de sensibiliser et responsabiliser les propriétaires d’animaux domestiques et de combattre l’abandon en cet période estivale. Une façon de nous rappeler que chaque année des dizaines de milliers d’animaux sont abandonnés sur les routes des vacances. Acte interdit en france mais récurrent et devenu banal (d’où un « crime ordinaire »), pourtant sévèrement puni par la loi (jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende).

Pour les maitres encore indécis, retrouvez sur le site internet de la Fondation, des conseils à l’occasion des vacances pour partir en avec leur animal de compagnie dans les meilleurs conditions possible. En espérant que la campagne porte ses fruits…

[ Fondation 30 millions d’amis ]

17 01 30millions1 Un crime ordinaire, la révélation...17 02 30millions Un crime ordinaire, la révélation...

Ce billet est sponsorisé par ebuzzing, néanmoins je suis resté libre dans mes propos et dans l’écriture de ce billet.
google Un crime ordinaire, la révélation...0twitter Un crime ordinaire, la révélation...0facebook Un crime ordinaire, la révélation...0pinterest Un crime ordinaire, la révélation...0

Poster mon commentaire